L'infographie en image by MyBnbServices

MyBnbServices - Le Blog

Les prévisions du secteur de la location saisonnière

Les prévisions du secteur de la location saisonnière

Depuis quelques années ne cessent de fleurir nombre de locations saisonnières disponibles tant en province que sur la capitale. Ne serait-ce que sur Paris AirBnB a multiplié par 2 l’arrivée des touristes dans le monde fermé de la location saisonnière. Est-ce un effet de mode ou un véritable moyen de voyager ?

Une pratique de plus en plus courante mais qui nécessite une nouvelle législation

60.000 locations recensées en 2015 à Paris. Un an après 20.000 ont quitté le marché car les durées de locations n’étaient plus conformes pour répondre aux normes. En effet pour que vos biens soient éligibles à la location saisonnière il faut qu’ils ne soient loués que 4 mois maximum par an, sinon on parle de changement d’usage et des charges auprès de la mairie doivent être acquittées. Même si les deux géants de la location (AirBnb et Abritel) ont démocratisé le choix de la destination et le temps du voyage, la législation française devient de plus en plus rigide sur ce vide juridique car il permet bien des profits.

Voyager dans un univers qui n’est pas le sien le temps d’un week-end prolongé ou d’une longue semaine telle est la philosophie de la location saisonnière. Dans ce cas précis on ne parle plus de simple location marchande mais d’une rencontre avec le quotidien d’un loueur. Entre la décoration, la literie assortie aux rideaux et le confort d’un salon lumineux, l’hôte est plongé dans les goûts et les habitudes de vie du loueur. Bien que louer un bien à un particulier ne soit pas une grande nouveauté, une véritable révolution semble se mettre en marche pour améliorer de plus en plus le service et l’expérience à la fois de l’hôte et de son guest.

De nouveaux acteurs entrent en piste

Lorsqu’un nouveau marché naît, l’entreprise qui devient leader occupe toute la place dans le lit de la concurrence. Puis rapidement de nouveaux acteurs s’organisent pour prendre des parts de marché.  C’est exactement ce qui s’est passé avec AirBnb. Les conciergeries proposent leurs services pour répondre à un besoin qui ne cessent d’augmenter et qui se formule en deux questions : Où allons-nous dormir en vacances ? Comment gérer ma location avec le plus de rigueur et de flexibilité ? Le secteur de la location saisonnière est en pleine mutation. L’offre rencontre une demande toujours plus exigeante à la recherche d’un parfait havre de paix pour profiter pleinement de ses vacances. En somme, les voyageurs sont davantage attirés par la qualité d’un service qui leur fera vivre une expérience inoubliable comme des visites guidées, des activités ou encore des commodités sur mesures.

Le poids des chiffres face à la frivolité de la tendance

L'infographie en image by MyBnbServices

La philosophie de ce secteur c’est de vivre une expérience loin de chez soi tout en étant chez soi » énonce clairement le Figaro Immobilier. C’est pour cela que les logements mis en location saisonnière commencent à changer de visage. Une décoration plus épurée, « à la scandinave » ou bien rétro, du fameux gris taupe aux finitions bois sur les murs, modulent les intérieurs pour séduire au maximum les voyageurs.

Le point essentiel reste toute de même la qualité de la literie. Un hôte qui passe son séjour dans une maison digne d’un loft d’architecte sera réjoui, mais si le sommier et les linges de lit sont médiocres alors l’expérience ne sera pas renouvelée. La qualité de la literie prime sur la décoration. Le facteur social est aussi important. Le choix de la destination va faire monter ou baisser les prix d’une location. Pour le moment le classement des villes les plus prisées et chères du marché place Paris à la 25ème position, laissant sur le podium Miami, Boston et Dubaï. Mais avec l’arrivée des JO dans la ville lumière le nombre de locations saisonnières a grimpé de 53% sur le bassin parisien. Outre le bénéfice de la rencontre avec vos hôtes il faut garder en tête qu’un loueur parisien gagne en moyenne 2300€/an. Un jolie somme qui peut varier selon la qualité de votre linge de lit…